Asahi
On vous attends sur Asahi, dans la joie et la bonne humeur !!!

Alors venez nous rejoindre dans cette belle et grande famille. Wink

L'équipe Asahi

Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Asahi :: Asie :: Culture :: Japon :: Lectures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Message par Lynnha le Lun 18 Fév 2008 - 0:40





Titre original : Coin Locker Babies
Auteur : Murakami Ryû
Année : 1980
Traduction : Corinne Atlan

Aux Editions Picquier
509 pages



Résumé :

Hashi et Kiku, deux bébés abandonnés dans une consigne de gare, passent leur petite enfance dans un orphelinat. On suit en parallèles les destins des deux frères, décrivant le mécanisme qui les pousse à revivre sans cesse le traumatisme de leur enfance, racontant comment ces enfants purs et attachants passent du statut de victimes à celui de bourreaux.

Extrait :

"Se penchant par desus son siège, elle secoua son béret blanc et hurla :
- Tu n'as pas oublié le datura, dis ? ! DATURA ! Ne te laisse pas faire, Kiku !
[...] Kiku se retourna lentement. En entendant le mot "datura", un frisson avait parcour ses épaules.
- Kiku ! Rien n'est encore fini, rien !
Kiku esquissa un sourire à l'intention d'Anémone, et ce fut le suel moment où il redressa le dos. Puis il disparut, poussé par le garde, courbant l'échine comme une chat qui se noie.[...] Anémone le regarda disparaître, puis elle sortit à son tour, ignorant les regards curieux dirigés vers elle. Derrière elle, elle entendit la voix de Hashi : Pauvre Kiku, comme il doit souffrir... Devant la porte, Anémone se retourna et regarda haineusement tous les protagonistes du drame, son regard s'arrêta sur les joues creuses de Niva.
- Un jour, je vous donnerai tous à manger aux crocodiles ! cria-t-elle."





Mon avis :

C’est avec grand plaisir que je vous présente ici un véritable chef-d’œuvre, un roman qui m’a littéralement fasciné, et que je relirais bien une 100 centaine de fois, voire plus… Quoiqu’il en soit, c’est un roman que je vous conseille vivement de lire, car je vous garantis qu’il vous fera passer par toutes les émotions de cette Terre, mis à part la déception…

Murakami nous raconte ici une histoire originale, celle deux orphelins atteints par la même douleur récurrente, celle qui les retiens enfermés dans une boîte noire, semblables à ce casier de consigne qui les a étouffé à peine quelques heures après leur naissance. Cette idée de profond traumatisme, Murakami s’en sert, comme un leitmotive, de façon spectaculaire dans toute son œuvre. C’est ainsi que cet évènement devient un appui au développement d’un monde plongé dans le sinistre, la haine et le vice, bref complètement corrompu. Cette espèce d’angoisse, de sentiment d’étouffement, est présent entre chaque page du livre. Mais ce qui reste le plus déroutant, c’est la façon dont on s’attache à cette sensation, dont elle s’accroche à nous. De cette façon c’e n’est même plus quelque chose de dérangeant, mais au contraire …

D’un point plus technique, j’évoquerais le style de Murakami comme un écriture « puissante ». L’auteur ne mâche pas ses mots, il affronte les choses, les idées en les nommant par ce qu’elles sont, sans autre enrobage inutile ou métaphore illusoire. Murakami, comme ses deux protagonistes, n’a pas peur de choquer. Dans son œuvre ressortent, sur un fond noir teinté de blanc éclatant, les couleurs de la souffrance et de la douleur, comme des images un peu trop sanglantes ou choquantes, mais qui deviennent infiniment belles sous la plume de l’auteur. Le cynique, si cru qu’il paraît fin, et l’insolence : ce sont, à mon sens, les deux armes favorites de Murakami qu’il déploie à la perfection dans ce roman. Pas un seul instant on ne se lasse de suivre le destin de Hashi et Kiku, de frères détruits habités pas une permanente envie de destruction, à la fois pulsion de mort et de vie qu’ils tentent de transmettre à un niveau des plus extrêmes, dans la perpétuelles recherche d’un son - LE son - mais surtout de leur propre identité.

En fait, je crois que l’on pourrait résumer l’œuvre de Murakami en un mot assez révélateur : Les Bébés de la Consigne Automatique est une véritable bombe. Du début à la fin, tout n’est qu’une immense explosion de dynamite, d’autant plus grandiose et fascinante dans un Tokyo infernal, pourtant si représentatif d’un monde en pleine déchéance, d’un monde que l’on pourrait parfois qualifier de véritable piège à âmes…

_________________
健と優一, 私のハニー

avatar
Lynnha
Membre en carton

Féminin
Nombre de messages : 2406
Age : 26
Localisation : Perdue quelque part entre Kisarazu et Ikebukuro ^^
Dramas : IWGP, Tiger & Dragon, Kisarazu Cat's Eye, Utahime, Kamen Rider Den-O...
Genre de Musique : Rock, Alternatif, J-Pop, J-Rock...
Idols : Nagase Tomoya, Taguchi Junnosuke, Okura Tadayoshi, Yasuda Shota, Sato Takeru ♥, Nakamura Yuichi, Seto Koji, Kamakari Kenta...
Humeur : Absent(e)
Date d'inscription : 08/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://the-chibi-bulle.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Message par Milady le Jeu 2 Oct 2008 - 23:09

Comme j'ai fini de le lire, je voulais donner mon impression ^__^

J'ai A-DO-RE

Une bombe, tu avais raison OO
Sombre, et explosive, triste, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps lors des retrouvailles Hashi/Kiku dans la Cité de la Drogue, et encore après.

Cela n'a pas grand chose à voir mais l'histoire d'Anémone et de son alligator m'a faite penser à "Pink", le manga, avec cette fille qui a également un croco et l'élève en rêvant de faire de son appartement une réplique des tropiques^^

Mais vraiment, wouaw!
Merci pour la découverte Lynchan >< Vraiment!

_________________
avatar
Milady
Naissance d'un(e) Asahien(ne)

Féminin
Nombre de messages : 4226
Age : 28
Localisation : A l'ouest...d'Ikebukuro bien entendu^^
Dramas : IWGP, Long Love Letter, A littre of Tears, Long Vacation, A million of stars...,etc etc etc
Genre de Musique : Tous!!!
Idols : Kubozuka Yosuke, Kamenashi Kazuya, miyavi, Kimura Takuya, Ueda Tatsuya, Eita, , Oguri Shun, Lee Joon Ki, etc
Humeur : Absent(e)
Date d'inscription : 16/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://milady-s-stuff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Message par wardee le Sam 2 Oct 2010 - 2:47

Bon j'ai acheter ce bouquin depuis un moment mais je l'ai pas encore commencer, enfin si le 1er chapitre ^^ mais j'ai pas eu le temps de reprendre.

Mais pour ce que j'ai lu du début, il à l'air très intéressant.

_________________

avatar
wardee
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 3758
Age : 34
Localisation : Toulouse avec mon shota-chou
Dramas : Pride, My Girl, Jotei, Heaven's tree, Fantasy couple, coffee prince, my lucky star, why why love ...
Genre de Musique : Jpop, Jrock, et un peu de tout
Idols : Michael Jackson, Shota-kun, Gong Yoo, Yamapi, Lee JunKi, kang ji hwan....
Fonction : Admin
Humeur : Fatigué(e)
Date d'inscription : 29/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://mskissa.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Message par Kumaoi le Mer 31 Aoû 2011 - 21:06

Je l'ai lu aussi. Je ne sais pas si je l'ai préféré à Bleu presque Transparent, dont je trouve la traduction meilleure, mais l'histoire était passionnante, cela est certains. J'ai quasiment ressenti la douleur lorsque l'auteur décrit le moment où
Spoiler:
Hashi se coupe un bout de langue
c'est dire la précision et l'incision de la prose de Ryû Murakami. Je me plais en ce moment à alterner un roman de Ryû avec un de Haruki, son homonyme ! Les deux styles sont différents, mais cela se complète bien, je trouve -et c'est utile aussi pour ne pas tomber en dépression si on ne lis que du Ryû ・・・・Σ(゚Д゚;)

Bref, un excellent roman, une fin exaltante, un roman que l'on dévore en quelques nuits ! Les deux intrigues parallèles sont vraiment passionnantes. J'aimerais apporter une critique constructive mais je ne trouve rien à lui redire. Juste parfait !

Spoiler:
P.S. J'ai eu envie de pleurer à la mort de Gulliver, ça m'a révolté ((((;゚Д゚)))
avatar
Kumaoi
180g de sucre

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 24
Dramas : Liar Game, Love Exposure
Genre de Musique : Red Hot, Cash, Queen, Perfume, One OK Rock, Syurispeiloff...
Idols : Kashiyuka, Nocchi, Takeshi 'Beat' Kitano &#12288;(&#65507;&#12540;&#65507;)
Humeur : Amoureux(se)
Date d'inscription : 21/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bébés de la Consigne Automatique [Murakami Ryû]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Asahi :: Asie :: Culture :: Japon :: Lectures

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum