Asahi
On vous attends sur Asahi, dans la joie et la bonne humeur !!!

Alors venez nous rejoindre dans cette belle et grande famille. Wink

L'équipe Asahi

[Divers Auteurs] Tokyo Electrique

Asahi :: Asie :: Culture :: Japon :: Lectures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Divers Auteurs] Tokyo Electrique

Message par Milady le Lun 18 Aoû 2008 - 22:28


Tokyo Electrique







Acheter >>> ici


« Tokyo Electrique est en fait un recueil de cinq nouvelles écrites par cinq auteurs différents qui tournent autour du même thème: Tokyo. Bon en fait, non, cela ne tourne pas vraiment autour de Tokyo mais cela se passe à Tokyo et la ville a chaque une importance, une influence sur la vie des personnages. Disons que c’est le point commun à toutes les nouvelles mais on ne peut pas réellement dire que ce soit leur thème.


Les nouvelles:

« Yumeko » de Muramatsu Tonomi
« Les fruits de Shinjuku » de Morita Ryuji
« Amants pour un an » de Hayashi Mariko
« La tente jaune sur le toît » de Shiina Makoto
« Une ménagère au poste de police » de Fujino Chiya



En général, c’est un recueil que j’ai énormément apprécié. Le glauque, l’humour et l’absurde se succèdent. On nous présente des personnages différents, attachants ou pitoyables, voire parfois détestables, pathétiques…le tout est bien écrit et les idées sont bonnes. Ce ne sont pas des thrillers et ce ne sont pas des histoires à rebondissements non plus, malgré des twists parfois surprenants, mais ce sont des tranches de vies bien écrites, intéressantes, parfois poétiques, et surtout éphémères comme la flamme qui consume l’allumette quand on la craque…(non je ne m’essaie pas à la poésie, lisez le livre, vous comprendrez). Je suis une lectrice rapide, et j’ai lu ce livre en une après-midi, mais pas d’une traite. J’ai pris le temps d’apprécier chaque nouvelle…de laisser reposer entre chaque….(je suis vraiment rapide ^^’). Et donc maintenant pour y aller plus en détails…

Bien entendu je ne vais pas non plus vous raconter les nouvelles, ce serait absurde! Mais je vais quand même tenter de vous donner un aperçu.

La première nouvelle, « Yumeko », se déroule à Fukagawa et nous met en scène des amis, habitués du même bar, qui discutent, envisagent une personne, une époque, une situation. C’est une nouvelle où finalement il ne se passe rien, tout est hypothétique et les personnages ne font que discuter, mais c’est déjà très bien écrit, et ensuite très prenant. Et puis, de la même façon que les personnages sentent la douceur qui réside dans leur quartier, il se dégage de la nouvelle une poésie nostalgique très agréable. C’est une des nouvelles qui m’a le plus émue et touchée.

La seconde nouvelle, « Les fruits de Shinjuku », est déjà nettement plus glauques. Deux jeunes hommes, l’un à moitié drogué, l’autre accroc à une prostituée dont il observe et photographie les moindres gestes. Et puis la rencontre entre ces trois personnages. C’est glauque, et un peu malsain aussi, cru dans un sens, mais jamais vulgaire. Choquant dans son thème, on ne se sent pas non plus agressé, et l’écriture nous mêle à l’aventure sans difficulté. Encore une fois, c’est une nouvelle qui touche, et une nouvelle que j’ai beaucoup apprécié.

La troisième, « Amants pour un an » est également une de celles que j’ai préférées (les deux dernières sont en fait celles qui m’ont le moins touchée). Elle présente l’histoire d’une femme qui tombe amoureuse d’un homme qui malheureusement a déjà une fiancée, partie pour un an aux USA. La femme lui propose donc de remplacer sa fiancée pour un an puis de partir quand celle-ci reviendra. Entre désillusions et passion, cette histoire n’évolue pas du tout dans le sens que j’aurais cru. N’allez pas croire qu’il s’agit d’une banale histoire d’amour, l’évolution de l’intrigue et des personnages vous prouvera le contraire. C’est une simple tranche de vie, banale et pourtant pas, une illusion qui m’a rendue un peu triste,….enfin c’est une histoire simple mais qui m’a émue également, presque jusqu’aux larmes, tant j’ai éprouvé de pitié pour les personnages.

La quatrième, « La tente jaune sur le toît », présente un homme qui ayant perdu son logement s’installe sur le toît d’un immeuble de Ginza. Il redécouvre Tokyo, le ciel, dans sa solitude. Je me suis moins sentie concernée par cette histoire allez savoir pourquoi…elle est intéressante pourtant, et avec à la clé une jolie « morale » (pas vraiment une morale, mais je ne sais pas trop comment le formuler). Il ré-apprend à voir les choses et c’est très bien retranscrit, pourtant je me suis sentie moins touchée.

On en arrive à la cinquième nouvelle, « Une ménagère au poste de police », qui fait le portrait d’une femme au foyer, élevant sa fille seule en l’absence de son mari. Sa fille lui posa une jour cette question: « Pourquoi n’y a-t-il pas de femme dans les postes de police? » et à partir de là, l’obsession commence. Au passage, on nous fait également le portrait de cette femme. Je ne vous en dis pas plus, mais à travers une histoire à la limite de l’absurde (pas dans le sens négatif), on nous dresse un portrait intéressant et pas trop « gros ». Pourtant, encore une fois, tout en reconnaissant la qualité de la nouvelle, je n’ai pas été touchée outre-mesure.


Enfin, pour en revenir au général, c’est un recueil que j’ai vraiment particulièrement apprécié et que je vous recommande chaudement. Je l’ai acheté un peu par hasard et je m’en félicite. De plus il m’a donné envie de me pencher sur l’œuvre des auteurs qu’il regroupe ^^. Vous en entendrez donc encore parler!

_________________

Milady
Naissance d'un(e) Asahien(ne)

Féminin
Nombre de messages : 4226
Age : 27
Localisation : A l'ouest...d'Ikebukuro bien entendu^^
Dramas : IWGP, Long Love Letter, A littre of Tears, Long Vacation, A million of stars...,etc etc etc
Genre de Musique : Tous!!!
Idols : Kubozuka Yosuke, Kamenashi Kazuya, miyavi, Kimura Takuya, Ueda Tatsuya, Eita, , Oguri Shun, Lee Joon Ki, etc
Humeur : Absent(e)
Date d'inscription : 16/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://milady-s-stuff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Asahi :: Asie :: Culture :: Japon :: Lectures

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum